Trinidad and Tobago : Parcours d’une étudiante Sainte-Lucienne à UWI

Martin Klôwè -Bordeaux

Chloe âgée de 21 ans  étudie  l’éducation primaire et le management au Campus de Saint-Augustine , l’une des branches de l’University of the West-Indies à Trinidad and Tobago. Comme elle aime à se décrire, Chloe est une jeune femme ouverte d’esprit, optimiste, sociable et très communicative. Elle a souhaité entreprendre ces études dans l’espoir d’ouvrir un jour une école primaire à Sainte-Lucie, mais en attendant d’avoir complété sa « licence » Chloe nous parle de la vie sur le Campus.

Le Saint-Augustine Campus 

Son campus à l’américaine est assez grand pour qu’il n’y ait pas besoin d’en sortir, il y a 4 entrées avec un service de bus afin de s’y déplacer plus facilement. En matière de frais, étudier dans ce domaine lui coûte 6000 dollars EC le semestre , soit environ 2OOO euros, sans compter les bourses du gouvernement (Etat sainte-lucien) et de l’Organisation des états-américain (OEA).

1948458master

Questions réponses 

Pourquoi avoir choisi le Saint-Augustin Campus ?

« D’abord par rapport aux coûts, j’ai de la famille là-bas qui peut m’héberger et au niveau financier la conversion (Dollars EC /Dollars Trinidadien)  y est plus avantageuse qu’ailleurs comme à la Barbade ou à l’international. Même s’il existe des cours en lignes, je souhaitais quelque chose de plus pratique. »

Peux-tu nous décrire globalement la vie sur le campus ?

« Premièrement c’est un campus majoritairement indien, comme le reste de l’île, ils sont très nombreux. Les noirs et les autres îliens en général sont en minorités. Dans ma promotion je suis la seule étrangère, qui plus est la seule sainte-lucienne. Les professeurs sont pour la plupart trinidadiens et ont dans la quarantaine .

C’est un campus très sociable et fêtard avec beaucoup de « fete » en Septembre , beaucoup d’activités pour les nouveaux. Il y a des célébrations au carnaval et puis généralement les gens aiment aussi jouer aux cartes. »

Est-ce qu’il y a un lieu particulier où se poser ?

« Oui c’est le Student Activity Center ou SAC pour les intimes , c’est là où jouer aux cartes , il y a un pulse »

Et comment se traduisent ces différences culturelle , par exemple à la cafétéria ?

C’est assez américanisé, il y a Subway, KFC, tu vois quelques petits trucs indiens. Plus loin, il y a de la nourriture japonaise, un stand de pita, une boulangerie, Mario la pizzeria, il y a un coin végétarien, un coin protéine pour les sportifs. Derrière le SAC il y des trucs locaux est des « roti » (sorte de sandwich trinidadien).

Et en terme d’activité nocturne ?

Il y a l’Urban Groundz c’est le bar du Campus où tout le monde va, il est de l’autre côté de la rue, il y a même des places de parking réservé aux professeurs et étudiants. Il y a aussi le bar Area 51. 

Et en matière de sécurité ? 

Il y a ce que l’on appelle le green c’est un coin assez boisé sur le campus où il est assez dangereux  d’aller la nuit , plusieurs personnes s’y sont fait braquer, ce n’est pas loin des cours de tennis. Parfois la nuit le campus peut être un peu stressant donc mieux vos marcher en groupe. 

Est-ce un campus « connecté » ? 

Bon, ils essayent mais il n’y a pas vraiment de wifi , mais tu peux en trouver dans les différentes facultés.

Trinidad était une société assez marquée par la question raciale entre les populations afro descendantes et indiennes, comment cela se traduit sur le campus ?

Il y a un gros problème racial à Trinidad, entre le parti des noirs et le parti des indiens. Dans le campus c’est un peu différent mais il y a rarement de noir dans les groupes indiens mais sans plus. Une amie indienne m’a raconté qu’elle n’amène pas son copain noir à la maison , que leur relation c’est au Campus parce qu’elle « doit » se marier avec quelqu’un de sa religion selon sa famille.

Quel serait le conseil à donner à un étudiant étranger sur le campus ?


À Trindad il y a des coins auxquels on ne touche pas comme Melony. Tu devrais te rendre au SAC et puis il y a la salle gym où tu peux faire pas mal de sport comme le net ball. 

Dernier article de l’année 2018. Nous-nous retrouvons l’année prochaine pour découvrir de nouveaux parcours et approfondir nos connaissances sur la Caraïbe.

Yon a lot !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :