Marketing digital : Sur la piste d’une guadeloupéenne à Paris

Martin Klôwè -Bordeaux

received_529930994134905

Beverly est une jeune étudiante guadeloupéenne de 22 ans en master de marketing digital à l’ISC Paris.  Issue d’un bac ES et de la CPGE  ECE au lycée de Gerville Réache à Basse-Terre, la jeune femme se décrit comme une observatrice curieuse et cherchant à comprendre les choses. Ouverte d’esprit et créative elle aime le sport mais également la cuisine.  

Une formation qui  demande créativité et stratégie 

Beverly reconnait avoir dù quitter la Guadeloupe du fait de la non existence de sa formation sur l’île. « Par la force des choses nous sommes obligés de partir pour intégrer une école de commerce ». Le digital représente pour elle un milieu qui demande de la créativité que ça soit au niveau des idées que du fait de penser de nouvelles stratégies pour atteindre le plus de clients possible.  Mais également l’aspect technologique avec les dernières possibilité que nous offre les techniques de communications.  « Créativité , technologie, stratégie, c’était le combo gagnant« 

logo_ecole_management_isc

Question réponse 

Quel serait ton futur dans 10 ans ? 

« Je ne me projette jamais autant. J’essaie de faire au mieux ce que j’aime, cela me permet d’apprendre et d’aimer ce que je fais. Comme j’aime je me donne plus à fond. J’aurais probablement ma boite , mais je commencerais à travailler ici .

Te vois-tu travailler dans la caraïbe ? 

Peu importe, pas pour le moment car je pense d’abord travailler ici. 

D’où t’es venue l’idée du calendrier culturel ? 

« J’étais chez moi et je me suis demandée pourquoi la « place de la Victoire » (Point à Pitre) s’appelait comme ça. Et en me posant cette question j’ai réalisé que si je posais la question  à des amis, à ma famille  personne ne seraient  en mesure de me répondre. Je me suis dit que ce n’étais pas normal. C’est là que j’ai commencé à faire mes recherches. Sachant que j’ai une mémoire visuelle je me suis dit que ça serait intéressant d’avoir des références  par rapport à notre territoire.  » 

« Au mieux ça sera utile pour les autres au pire  ça me servira « 

Comment fonctionne le calendrier , sera-t-il rempli à terme est-ce qu’il évolue  ? 

« Il n’y aura pas 365 dates, ça n’est pas le but car il deviendrait trop scolaire. Il ne sert pas à apprendre des dates comme à l’école avec une frise chronologique. Je pense que ça ne serait pas une méthode optimale. Et puis il y en aura les années suivantes , pour le moment le calendrier ne comporte que quelques dates. 

received_356382555115316
Crédit image Beverly ANDRE

 Tu proposes le calendrier à des professionnels, quels sont les retours ? 

« J’ai reçus de bon retour de particulier, du côté des commerçants certains m’ont demandé quand il sortirait et si il était personnalisable. Mais des démarches sont en cours afin de le rendre personnalisable. Normalement le calendrier sera sur format papier. »

Vendrais-tu le calendrier , as-tu un objectif ? 

« On a proposé de me l’acheter , je ne sais pas encore. Tout c’est fait vite grâce aux réseaux  et j’y travaille encore. »

Ton calendrier comporte des événements caribéens également , explique nous cette démarche ? 

« J’ai trouvé que c’était logique parce que nous  sommes dans la Caraïbe. Parce que toute en étant dans  les Antilles françaises , il y a la Caraïbe anglophone , la Caraïbe hispanophone et néerlandophone et il peut y avoir des similitudes dans nos histoires.  Le problème et qu’il n’y a pas encore de lien  fort entre nous pour que nous soyons comme une grande famille et pas des îles séparées.  C’est important de savoir ce qui se passe aux Antilles , parce que nous sommes au courant de ce qui ce passe à des milliers de kilomètre au Japon , aux Etats-Unis ou en hexagone. Mais à l’opposer nous ne connaissons pas l’actualité  Haïtienne ou  Jamaïcaine alors que nous sommes à côté, ce n’est pas normal. »

network-1246209_1920.jpg

As-tu déjà été dans la caraïbe , y as tu des liens ? 

Je n’ai pas de lien particulier avec les autres  îles. C’était vraiment pour faire cette reconnexion afin de bien comprendre que nous sommes d’abord dans la caraïbe avant de regarder ailleurs. Mais   je suis déjà allée en Martinique. 

Qu’aimerais-tu faire partager ? 

J’espère que nous connaîtrons plus de choses sur nos territoires et les territoires d’à côté et que les liens entre les  îles de la caraïbe seront beaucoup plus fort. 

maps-of-central-america-and-the-caribbean-central-map-of-and-the

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :